Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Isabelle Ferchaud L'Autonomie par l'Intuition

Mes poèmes

1 Janvier 2015, 23:48pm

Publié par Isabelle FERCHAUD

 

 

escargot clair de lune

 

La Fille du Vent

Aujourd'hui je me déchaîne

Vois comme je cours dans la plaine

Plus rien ne me résiste

Tout ploie, casse ou ne subsiste

C'est que j'ai rendez-vous avec

La Libre, la Grande, la Nec

La Sauvage qui danse nue

Les jours de grands Vents, l'Ingénue

Février 2017

--------------------

 

Je te Vois, tu me Vois

Dès lors que le regard touche l'âme

S'ouvre alors, que tu sois homme ou femme,

L'espace d'une relation sacrée,

Pour chacun se jettent les meilleurs dés.

Le sexe crée l'hypnose et l'illusion,

Le coeur crée la clé de tous les pardons.

Janvier 2017

---------------------

 

Les Souliers rouges

Ce soir viens danser avec tes Souliers rouges
Reprend ta route, baroudeuse, baroudeur.
Retrouve l'enfant créateur lorsqu'il bouge
Sacrifie le superficiel, aussi les peurs
Sculpte ta splendeur à petits coups de gouge
Troque la sécurité pour l'ardeur du coeur

Décembre 2016

----------------------

 

Tout en toi

C'est au coeur, tout au centre de ton coeur-amour
Que tu peux contacter la subtile Déesse.
Elle est toi, nulle autre que toi, sans alentours.
Touche ton corps, aie le Regard qui redresse
Ose plonger dans ta féminité, accours !
Dans ta beauté unique en pleine liesse

Novembre 2016

---------------------

 

De la solitude au sacré

L'hiver t'appelle, cesse donc de t'agiter.

De ta course folle approuve la fatigue,

C'est grâce à elle qu'est possible le retrait.

Les remous t'exhortent, monte sur la digue,

Genoux à terre, danse immobile avide,

Ecoute le silence célébrer l'âme,

Yeux fermés regarde intensément le Vide.

Hop ! les réponses sont dans ta propre Flamme !

Novembre 2016

--------------------

 

Le Dépouillement.

A l'automne le vent déshabille.

Feuille après feuille, l'or capitule.

Debout, nu, lisse comme une quille,

Dans  son essentiel l'arbre bascule.

A l'intérieur caché sous l'écorce

Chante la joie d'abriter le soleil.

Seul tu rencontreras cette force

Cette lumière propre à l'éveil.

Novembre 2015

-------

 

Et maintenant c’est à ce point-là.
De vengeance, de tristesse ou d’effroi.

Je t’invite à ralentir ta course
Dans l’affre nullement de ressource.
Je t’invite à soigner les blessures
Avant de partir à l’aventure.

Loin des savants lavages de cerveau,
Politiques engendreurs de ragots,
Et des médias colporteurs des peurs,
C’est dans la profondeur de notre Coeur,
Que par l’amour sacré qui s’avance,
La Vérité remplace les croyances.

Nulle frontière pour l’humanité
Nulle patrie pour la fraternité
Nul commandeur pour la démocratie
Nulle guerre, au nom de l’empathie.

Maintenant que le cœur saigne,
Par la porte qui s’est ouverte
Que le sang écoule la peine,
Jusqu’à pleurer toutes les pertes,
Et que se consolent les âmes
A rendre au peuple son oriflamme.


16 novembre 2015

---------

 

Ma mère, ma Porte initiatique

Que ton corps s’ouvre pour faire naître le mien !

Qu’à l’univers mon âme s’offre par ton sein !

Ta matière ô ta chair ! vibrante du divin

Moule portes et clés gardiennes du Chemin.

 

De l’amour à la haine, de la fusion à l’oubli,

Mère d’amour ou de peine, que tu sois là ou partie,

J’ai dans mon corps l’héritage d’une vie bien définie

Tout autant que l’accès à la liberté et l’harmonie.

 

De quel que fil soit tissée notre relation filiale

De souffrances ou de l’épée de vérité en métal,

Du pont duquel je quitte ta rive pour mon airial,

Je délivre mon féminin du sommeil archétypal.

 

Octobre 2015

------

 

Tu es Unique.

Pour que ton Naturel s'exprime,

Alors viens offrir qui tu es.

Ode à l'Artiste qui s'anime,

Reconnu par ses pairs, assoiffé

De beauté et d'amour ultime,

C'est avec les coeurs entremêlés

 

Mai 2015

--------

 

De la colère à l'amour.

Née de fine armure vengeresse

Où cogne ton coeur de pierre aiguisée

Pourfends-tu l'aimé avec adresse

De ta parole au regard affuté ?

Sous la parole sourd la caresse

De ton amour naissant grâce au Respect.

 

Mai 2015

-------

 

Où est le point d'ancrage ?

Qu'il vente, foudre ou tempête,

Carnavale ou festi follette,

Debout, planté dans le corps,

Je respire encore et encor

La Grâce divine amoureuse

De ma chair sacrée merveilleuse

 

Avril 2015

-------

 

Viens dans ma ronde jouer avec le monde !

Grand miroir du soleil ma lumière abonde.

Je suis la Lune amoureuse du grand Taureau

Qui pousse tes sens à te créer au plus beau.

De la divinité des joies simples du coeur

Infiniment la Source apaise tes ardeurs.

Au plus profond de la plaine du Silence,

Offre à l'univers l'ode de ta Radiance

 

Avril 2015

---------

 

Quelle femme suis-je devenue ?

Que je regarde comment vêtue,

Ou bien quoi ce que je dis et fais,

De l'amour mon coeur bat-il pour moi ?

Se languit-il d'un autre que moi ?

 

Mars 2015

------

 

La Porte du nouveau Jardin

Prends ton Désir à deux mains

Haut brandis-le ! Haut les coeurs !*

Et traverse le destin...

D'un pas lent et plein d'ardeur

 

Mars 2015

----------


Célébration du Printemps

Pars à la rencontre de la lumière,

Charmer le pinson au chant de ta voix légère.

Pas de grands et petits pas, de danse en danse,

Avec le printemps viens jouer... Vis sa transe !

 

Mars 2015

-------

 

Retrouve le Regard de l'enfant... et danse !

 Du jugé devenu exorte l'enfant

A se relever le regard droit devant.

Quitte la peur de la danse au naturel

Ouvre ton coeur pour y découvrir tes ailes.

La force de ton corps-ami  aux pieds nus 

Etablira ton âme au plus haut des nues.

 

Mars 2015

--------

 

Allez dehors vous divertir

Femme foyer, femme épouse, femme mère, femme travail,

Fille du soleil et du vent bouscule ton épouvantail.
Prends la main de la fée follette sur l'escarpolette
Que dedans ne sors-tu pour aller faire des galipettes ?

 

Février 2015

---------

 

Y a-t-il dans les replis de l’hiver un désir caché qui rêve de danser ?

 Petite fille ! Tu as dans ta poche,

Tout l'univers contenu dans une roche.

Abracadabra ! De dedans la pierre serrée dans ta menotte,

Fais apparaître pour de vrai, ce pour quoi ton désir gigote !

 

Janvier 2015

--------

 

Isabelle Ferchaud

Accompagnatrice en Autonomie par l'intuition®

06 87 88 25 58

 

Commenter cet article